Là où critique et respect se rencontrent

Une réponse à Mot de passe oublié

  • Wow!!! Super belle critique, je vais aller acheter le livre!

  • Note de l’administrateur du site:


    L’une des premières règles de traitdeplume, c’est que chaque collaborateur est tout à fait libre de choisir les livres dont il désire faire la critique. La collaboration d’Olivier est récente, et le choix de lire Couleur de cauchemar était le sien propre. Aucune pression n’a été faite, ni pour le choix ni pour le contenu de la critique. Il n’a reçu aucune rémunération à cet effet – aucun collaborateur n’en reçoit, c’est toujours un travail bénévole.


    Il y a eu plusieurs précédents de critiques entre collaborateur, aussi bien de ma part que de celle de mes confrères. Après tout… il est également naturel de vouloir connaître le style littéraire de nos collègues. Début octobre, je publiais d’ailleurs un texte sur un titre d’Olivier, avant même qu’il intègre notre équipe.


    En dernier lieu, je veux remercier Olivier pour cette belle chronique, et également souligner la qualité de son travail à traitdeplume. Olivier se démarque rapidement à mes yeux par la qualité de ses chroniques et la pertinence de ses observations.


    Merci, Olivier.


    Alain L.

    Administrateur, traitdeplume.ca

  • Vient de paraître (été 2014), aux Éditions de l’étoile de mer, le dernier recueil de poésie de Normand Lebeau
    Je relis « Créatures diurnes et nocturnes » et je me dis que ce recueil est supérieur à ceux que je connais de Normand Lebeau. Le comique y et mordant et le tragique railleur. Jeux de mots insurpassables et de rimes d’une ironie parfois amère, jamais geignarde. Surtout, des strophes d’une concision inouïe et d’une densité troublante. J’en prends pour témoin « Prisonnier des mots » qui ouvre le recueil, le caractérise et le résume en cinq vers ronflants et lucides:
    « Des mots croisés sur les grilles des journaux
    « des maux croisés sur les grilles des geôles
    « des mots qui vous gardent prisonniers
    « des mots maudits qui vous entôlent
    « des mots attachants qui vous boivent jusqu’à la lie. »

    Chapeau Lebeau!

  • Petite correction (…) à mon amie Andrée (….) 🙄
    ln

  • Mes félicitations et mes hommages è mon aie Andrée pour son excellent ouvrage. J’en profite pour appuyer la suggestion d’Alain d’offrir un livre en cadeau pour Noël. Un livre ce n’est pas un cadeau ordinaire, ce sont des heures de plaisir qui ne s’effaceront jamais de notre mémoire.

  • C’est assurément une lecture que je faire pendant les vacances de Noël! Un bon livre, un thé chaud et une doudou sont au programme! 😀

  • Je n’ai pas (encore) lu le livre de Claude mais connaissant le personnage (veuillez excuser ce commentaire marqué d’une grande estime) et passionné de biographie, je ne doute pas un instant de l’intérêt de son livre. Que je ne manquerai pas de lire bientôt. Un deuxième s’impose rapidement.

  • Site intéressant qui donne de bonnes suggestions de lectures.
    Touchée par les critiques encourageantes sur mes livres. Longue vie au site.

  • Je n’ai que deux commentaires:

    Le premier, pour les visiteurs: J’ai hésité un peu lorsqu’Andrée m’a envoyé son texte. Non pas parce qu’il est mauvais, mais bien parce que j’avais peur qu’en ayant fondé le site traitdeplume.ca et en ayant déjà commenté le livre d’Andrée avant même qu’elle ne devienne collaboratrice, il y ait apparence de conflit d’intérêt. Cependant, l’une des règles de ce site est justement que je n’ai, en aucun temps, droit de regard sur le choix des lectures de mes collaborateurs et sur leurs commentaires (à moins d’abus et de manquement flagrant). Misère! Que faire? Vous comprenez la difficulté? Mais au final, la liberté doit primer, c’est essentiel dans le projet. En conséquence, je ne peux que vous assurer n’avoir exercé aucune pression sur la nouvelle collaboratrice de traideplume pour influencer ses commentaires.

    Le second, pour Andrée: Un grand merci pour la critique, elle me fait plaisir. Ce n’est pas facile d’en obtenir lorsque notre livre dépasse les 500 pages, la plupart des critiques littéraires ne survolent que les 2-3 premiers chapitres ou bien ne commencent jamais la lecture. Dans de nombreux cas, ils se contentent de recopier le résumé à l’arrière du livre. Mon livre est dense, très dense… Je suis très heureux que tu aies pris le temps de te rendre jusqu’au bout et plus encore que tu l’aies apprécié.

  • Toutes mes félicitations Alain sur ce très beau site, convivial, agréable à regarder et à lire.
    Tu as déjà une belle palette d’entrevues !
    Je ne doute pas que ces entrevues seront bénéfiques pour les auteurs !
    Longue vie à Trait de plume !

    Claude

  • Bravo Alain,

    très beau site et d’excellents commentaires. J’ai hâte d’avoir un peu de temps pour y participer.

    Un magnifique geste !

    Merci pour ta générosité.

    Andrée