Là où critique et respect se rencontrent

Auteur(es): Martial Grisé


Seyrawyn III – La justice des druides

Sur l’Ile perdue d’Arisan, le conflit pour la possession de la Source tire à sa fin.

Certains auteurs se donnent comme défi d’écrire une heure le samedi matin. D’autres, eux, se donnent un objectif de mille ou deux mille mots par semaine.

Et il y a Martial.

Martial Grisé, noble Viking dans l’âme, ne se contente pas d’un défi aussi banal. Que non! Martial, lui, cherche à réaliser l’impossible : publier trois tomes de 600 pages en une période de un an.

Une gageure qui ferait rire n’importe quel auteur, ou bien le ferait pleurer d’envie, tout dépend. Probablement un peu des deux…

Mais voilà… Comment lutter contre un guerrier qui n’a pas reçu le mémo où il est écrit que 3 livres de cette ampleur en un an, c’est impossible? Ou bien il l’a reçu, mais ne l’a pas lu… faute de temps? Quoi qu’il en soit, un an plus tard je me lève un matin et qu’est-ce qui m’attend sur le pas de ma porte? Eh oui, le tome final de la trilogie. Honte à toi, Martial, qui donne le bon exemple sans aucune pitié pour tes confrères, qui préfèrent procrastiner le dimanche matin plutôt que d’écrire. Honte à toi… et toutes mes félicitations pour ce troisième volet, que j’attendais avec impatience.

Bien oui… J’avoue! J’étais curieux de voir ce qu’il adviendrait de « La Source ». Il me tardait de lire comment Miriel et son groupe allaient réaliser la prophétie. J’avais hâte de voir comment le jeu politique entre Dihur le druide, le roi Arakher, Salxornot le descendant de noble lignée et Hindwinrin le mystérieux allait se dénouer. Et les dragons, ces êtres légendaires… qu’allaient-ils apporter à la quête de nos héros?

Je n’ai pas été déçu de ce troisième récit. Tout comme les deux premiers tomes, il est riche en rebondissements. Les dragons sont omniprésents, et apportent une progression stable au récit. C’est un point positif, puisque les œufs de dragons sont, selon moi, l’une des plus belles valeurs ajoutées aux livres de Martial. J’ai été un peu surpris vers la fin de ma lecture; certaines boucles demeurent ouvertes, ce qui laisse deviner que si la Source est sauvée pour le moment, le récit, lui… est loin d’être clos. Notre Viking prévoit-il de nouvelles aventures pour Miriel et son groupe? Quel rôle est celui des trois sorcières dans leur destin? Qu’adviendra-t-il de Salxornot et de son peuple?

Tant de questions… Allez, Martial, tu as le droit de respirer pendant les fêtes, mais ensuite… au travail!

Pour les fervents de fantastique-fantaisie, Seyrawyn est désormais un incontournable.

Bonne lecture


Alain Lafond

Liens:
Seyrawyn III – La justice des druides par Martial Grisé
Éditions McGray

Laisser un commentaire