Là où critique et respect se rencontrent

Auteur(es): Michelle Lévesque


Rose-Aimée et Florent

Ce titre est la seconde biographie que j’ose aborder. Elle m’avait chaudement été recommandée par l’éditrice. D’entrée de jeu, je peux dire ne pas avoir été déçu.

C’est l’histoire romancée de Rose-Aimée et Florent, les parents de l’auteure.

Dans la forêt du Grand Nord québécois de 1926, l’amour naît en plein cœur d’un camp de bûcherons. La vie du jeune couple est ancrée sur les principes religieux de l’époque où l’Église Catholique avait un pouvoir très important sur la communauté. Dans ces années, faire des enfants était un devoir sous peine d’être excommunié, même pour les familles déjà nombreuses. Ce couple a traversé les guerres, la grande dépression, la pauvreté…

L’auteure a su rendre avec beaucoup de talent les us et coutumes de l’époque. Je m’attendais un peu à une version édulcorée, je l’avoue, où les parents seraient montrés sur leurs meilleurs jours. J’ai eu tort. L’auteur a su rapporter le positif aussi bien que le négatif de certains aspects de sa famille et, par le fait même, a rendu les personnages de son roman réalistes et attachants.

J’ai beaucoup apprécié le courage de Rose-Aimée, qui a élevé ses nombreux enfants dans toutes les conditions de l’époque et malgré les épreuves. J’ai également apprécié le philosophe et l’érudit en Florent, qui, pour l’époque, se démarquait grandement au niveau de la curiosité et de la culture.

Il ne fait aucun doute que certains passages m’ont bouleversé dans ce livre. En particulier comment il a exposé ses démons personnels à sa famille et à ses enfants.

L’auteure a réussi à conjuguer biographie et roman historique avec brio. Ses personnages, membres de sa famille, ont été dépeints de manière profondément humaine.

Pour tous les amateurs de biographies ou de romans sur l’histoire du Québec, ou pour ceux qui aimeraient s’y initier, je recommande ce livre très positivement.

Bonne lecture.


Alain Lafond

Liens:
Rose-Aimée et Florent par Michelle Lévesque
MFR Éditeur

Laisser un commentaire