Là où critique et respect se rencontrent

Auteur(es): Stephan Richer


Meurtre psychologique

La moitié des mariages se terminent aujourd’hui par un divorce. Une certaine proportion de ces divorces implique des enfants. Dans quelques cas, ces enfants deviennent les armes les plus destructrices entre les mains de la personne laissée.

À 25 ans, Michel rencontre Francine qu’il épouse et qui lui donne deux magnifiques jeunes filles. Appelé à voyager souvent et longtemps, l’amour finit par s’éteindre pour Francine, et la séparation devient l’unique alternative. Mais Francine ne le voit pas de cet œil, et déclenche une guerre psychologique impitoyable.

Partagé entre son amour pour ses enfants et l’interdiction de les approcher, piégé et harcelé de toute part, Michel choisira ses propres armes pour mettre fin au combat.

Ce livre, je vous avertis, vous révoltera. Même si l’auteur nous prévient qu’il s’agit d’un ouvrage de fiction, il n’en dépeint pas moins une réalité que la plupart d’entre nous ne connaîtrons jamais. Ne s’en cachons pas : des névrosés, il y en a; les psychopathes qui deviennent meurtriers en série sont les exceptions. La plupart passent inaperçus, et comme tout un chacun, ils se marient, et se divorcent. Celui ou celle qui croise la route d’un tel psychopathe ne s’en rend compte que lorsqu’il est trop tard, et que le piège s’est refermé. Il vit alors un cauchemar.

Dans les pires scénarios, les enfants ne sont plus qu’un outil pour faire souffrir l’autre et le contrôler. C’est ce que Michel subira, et de la manière la plus révoltante qui soit. Vous ne pourrez pas demeurer indifférent. Si vous cherchez un livre à la fin heureuse, où tout le monde finit par se pardonner et s’aimer… passez votre chemin. Si vous cherchez quelque chose qui sort définitivement des sentiers battus, c’est un excellent choix.

Meurtre psychologique n’est plus distribué, mais demeure disponible en version numérique par le lien un peu plus bas. À cause de la particularité du sujet, j’inclus ci-dessous quelques réponses que l’auteur a bien voulu me donner.

Bonne lecture


Mini-entrevue: Stephan Richer nous raconte…

photo1. Parlez-nous de votre livre en quelques mots. De quoi traite-t-il?

  1. Tristesse (encaisse la nouvelle)
  2. Rage (comprend la situation et s’il y a une nouvelle flamme pour l’ex, la rage est multipliée par 1000)
  3. Se calme et tente de re-séduire l’ex en lui promettant qu’une simple amitié. (Souvent le sexe sera l’arme ultime)
  4. Refus de l’ex de se laisser séduire par les avances sexuelles, la personne laissée régresse à l’étape 2
  5. Étant donné que l’ex ne fléchit pas, la personne laissée s’en prend à la nouvelle flamme (un mensonge peut être nécessaire afin de faire accroire à la nouvelle flamme que son nouvel amant couche toujours avec la personne laissée)
  6. La nouvelle flamme ne croit pas l’histoire, donc la personne laissée change de tactique
  7. (Applicable avec un enfant de l’union) Utiliser l’enfant (2 et plus encore mieux) en tant que bouclier de négociation !

Il aborde les conflits conjugaux. En fait et malheureusement, lorsqu’il y a séparation, il y a pour la plupart du temps la personne laissée et la personne qui laisse. La personne qui laisse se sent responsable de l’échec et la personne laissée n’accepte souvent pas la situation et veux faire payer ses souffrances à l’ex. La séparation du point de vu de la personne laissée passe par plusieurs phases :

Et s’en suit un conflit qui dégénére jusqu’à ce que la vie sur terre devient l’enfer !

2. À qui s’adresse exactement votre récit? Si vous pourriez l’offrir en cadeau, quel serait le destinataire idéal?

Ce récit s’adresse à tous les adultes qui utilisent les enfants comme moyen de marchandage ! Car malheureusement les plus grandes victimes d’une séparation sont DÉFINITIVEMENT les enfants. Le destinataire idéal serait tous ces avocats ou conciliateurs matrimoniaux qui remettre une copie du bouquin à leur client ou cliente. Malheureusement, ceci compromettrait la profession d’avocat, car tout comme les cigarettes, on veut s’assurer de la pérennité du métier et alimenter les conflits pour empocher d’avantage !

3. C’est un livre crève-coeur, qui ne peut laisser personne indifférent. Pourquoi avoir écrit sur ce sujet particulier?

Car au-delà du décès de mon meilleur ami, il montre le côté noir de l’humain (avec un grand H). Les lois sont malheureusement désuètes et si on pouvait avoir une machine à lire la vérité psychologique, on découvrirait une toute autre histoire ! Est-ce que le meurtre psychologique risque un jour d’être condamné comme un meurtre physique ????

4. La manière dont vous avez écrit dénote une profonde empathie pour la victime, Michel, mais aussi pour ses enfants. Pourtant, le sujet est paradoxalement traité de manière brutale, sans gants blancs, et on ne peut s’empêcher d’être profondément indigné en refermant ce livre. En tant qu’écrivain… dans quel état d’esprit avez-vous bien pu écrire ce livre?

L’état initial était très agressif, mais il avec un certain recul, j’ai tenté de traiter les choses impartialement. Aujourd’hui, ce récit a libéré une certaine colère, mais certainement une peine d’avoir perdu mon meilleur ami ! La vérité ne porte pas de gants blancs !

5. Si vous aviez un message à transmettre à travers ce livre, quel serait-il?

Personne n’appartient à personne !


Alain Lafond

Liens:
Meurtre psychologique par Stephan Richer
Les Éditions Carle

Laisser un commentaire