Là où critique et respect se rencontrent

Auteur(es): Alain Lafond


Les voyageurs de la nuit

Un thriller saississant !

Sam et Solange forment un couple sympathique qui attend leur premier enfant dans le bonheur. Un bonheur assombri par les effroyables cauchemars de Solange. Solange donne des cours de piano et Sam est vétérinaire. Sam possède un don particulier qu’il ignore lui-même. C’est un dreamwalker. Sam a la capacité de s’introduire dans les rêves des personnes endormies et de les influencer. Il n’est pas le seul sur terre à avoir de telles capacités.

Mais lorsque les cauchemars de Solange deviennent réalité, les événements se précipitent et rien de ne va plus. Karloff est un tyran sanguinaire, aussi un puissant dreamwalker, qui utilise son don pour voler des inventions, obtenir des informations ou terroriser le rêveur. Il s’amuse même à torturer ses victimes dans leurs rêves comme il faisait avec Solange. C’est que Karloff est à la recherche de Sam depuis des années. Alors qu’ils n’étaient que des enfants, les deux belligérants s’étaient rencontrés dans un rêve où Sam avait sauvé la vie d’une fillette poursuivie par Karloff et il avait blessé Karloff à un œil. L’ignorant, Sam croyait rêver; cependant il a aussi le don particulier de pouvoir altérer physiquement une personne dans son rêve.

La puissance du récit et le style littéraire s’apparentent à Stephen King et Dean Koontz. C’est un scénario bien ficelé où le suspense est mis à l’honneur. Il est difficile de lâcher le livre quand on a commencé à lire.

Un groupe de dreamwalkers vient en aide à Sam dans sa lutte contre Karloff. Ils l’aident à développer son don. Mais Karloff est un adversaire redoutable qui s’attaque à Sam et sa famille dans la vie réelle aussi aidé d’une petite armée de mercenaires. De plus Karloff a des ambitions politiques encore plus dangereuses . Il ne vise rien de moins que la Présidence des États-Unis où il caresse le désir de mettre le monde entier à feu et à sang. Un scénario d’horreur se dessine pour l’humanité et personne ne peut empêcher son accomplissement. Même Sam ne possède pas la maîtrise suffisante pour battre Karloff. Qu’adviendra-t-il du monde tel que nous le connaissons si personne ne peut stopper Karloff?

L’auteur Alain Lafond a su captiver le lecteur, du début jusqu’à la fin, avec cette histoire de dreamwalker qu’on arrive presque à croire. Un livre à lire absolument, un incontournable ! Bravo à Alain Lafond. J’ai très hâte de lire le deuxième tome.


Alain Lafond

Liens:
Les voyageurs de la nuit par Alain Lafond
Éditions Onirium

Une réponse à Les voyageurs de la nuit

  • Je n’ai que deux commentaires:

    Le premier, pour les visiteurs: J’ai hésité un peu lorsqu’Andrée m’a envoyé son texte. Non pas parce qu’il est mauvais, mais bien parce que j’avais peur qu’en ayant fondé le site traitdeplume.ca et en ayant déjà commenté le livre d’Andrée avant même qu’elle ne devienne collaboratrice, il y ait apparence de conflit d’intérêt. Cependant, l’une des règles de ce site est justement que je n’ai, en aucun temps, droit de regard sur le choix des lectures de mes collaborateurs et sur leurs commentaires (à moins d’abus et de manquement flagrant). Misère! Que faire? Vous comprenez la difficulté? Mais au final, la liberté doit primer, c’est essentiel dans le projet. En conséquence, je ne peux que vous assurer n’avoir exercé aucune pression sur la nouvelle collaboratrice de traideplume pour influencer ses commentaires.

    Le second, pour Andrée: Un grand merci pour la critique, elle me fait plaisir. Ce n’est pas facile d’en obtenir lorsque notre livre dépasse les 500 pages, la plupart des critiques littéraires ne survolent que les 2-3 premiers chapitres ou bien ne commencent jamais la lecture. Dans de nombreux cas, ils se contentent de recopier le résumé à l’arrière du livre. Mon livre est dense, très dense… Je suis très heureux que tu aies pris le temps de te rendre jusqu’au bout et plus encore que tu l’aies apprécié.

Laisser un commentaire