Là où critique et respect se rencontrent

Auteur(es): Katherine A. Ouellet


Les Guerriers de Ténèbres

« Le monde de Théïa est à feu et à sang. Sentant que le temps lui est désormais compté, l’Enchanteresse Rowenna de Sora décide de faire renaître un ancien ordre : celui des Guerriers de Lumière. Apprivoisant encore leurs nouveaux pouvoirs, et essayant de ne pas se laisser consumer par eux, les six adolescents formant l’Ordre devront traverser la moitié du continent pour aller défier l’usurpatrice du trône de Morthos, la reine Morganne, ainsi que l’Ombre, son bras droit. Leur destinée étant de combattre le mal qui gangrène le continent d’Isédia, renverser Morganne n’est que la première tâche qui sera imposée aux Guerriers. »

Le premier tome de la série Les Guerriers de Ténèbres, intitulé La Quête du Griffon, est le premier livre de Katherine A. Ouellet. C’est lors d’un salon du livre à Sherbrooke que j’ai rencontré Katherine. Je faisais la promotion de mon deuxième tome de L’Ange gardien quand elle est venue me voir pour discuter. Au fil de la conversation, elle m’a mentionné être elle-même en processus d’écriture d’un roman de fiction. Aujourd’hui, quelques deux années plus tard, j’en termine la lecture avec, je dois l’avouer, une agréable satisfaction.

Il peut parfois s’avérer délicat de faire la critique d’un livre dont on connait l’auteure. Heureusement, je n’ai que du bon à dire de ce dernier. Tout au long de ces cinq-cents pages, je me suis senti en plein cœur d’un croisement entre Le Seigneur des anneaux et Amos Daragon. Pourtant, La Quête du Griffon a ses propres couleurs à lui. Un univers nouveau avec des créatures de toutes sortes. Des pierres de puissances, des dangers, des démons, des éléments de la nature qui s’entremêlent dans une guerre épique. Tout y était pour offrir aux lecteurs une aventure riche en action.

Dans ce livre, six jeunes gens sont choisis par des pierres magiques (une pierre pour chaque élément: l’eau, le feu, l’air, la terre, la lumière et les ténèbres) et doivent rependre le rôle de Guerriers de Lumière. Leur mission est simple : apprivoiser leurs nouveaux pouvoirs pour vaincre la reine Morganne et ses sombres intentions.
Katherine semblait avoir de la facilité à décrire les scènes d’action et de bataille. Son écriture était fluide et sa narration bien supportée par des personnages attachants et une quête de grande envergure.

J’ai aimé que l’auteure ait osé intégrer notre Québec que nous connaissons dans son histoire. Eh oui ! Un monde fantastique où trolls, elfes et loups-garous vivent normalement, mis en relation avec notre réalité à nous. Ce fut bref, cependant. Juste le temps de voir l’une des héroïnes être arrachée à sa petite vie paisible pour être forcée vers le monde de Théïa. J’aurais été curieux de voir jusqu’où le fantastique aurait pu s’infiltrer chez nous… J’ai également apprécié de retrouver en annexe la carte des lieux et la liste des personnages. Pour éviter de se perdre dans une mer de nouveaux noms, il n’est jamais une mauvaise idée de donner ce genre de petit coup de pouce aux lecteurs.

J’ai eu beaucoup de plaisir à lire ce livre. La Quête du Griffon est un monde merveilleux où les jeunes lecteurs s’abandonneront sans aucune difficulté. Je vois un bon potentiel pour la suite à venir.

Bravo pour ce premier livre !


Olivier Croteau

Liens:
Les Guerriers de Ténèbres par Katherine A. Ouellet
Luzerne Rousse

Laisser un commentaire