Là où critique et respect se rencontrent

Auteur(es): Éric Trudel


Les Beatles, un roman 1960-1962

La première page m’a plu tout de suite. Deux jours plus tard, je refermais le livre sur la page 449, la dernière page.

Pour ce deuxième tome de l’histoire des Beatles, l’auteur Éric Trudel nous livre une performance émouvante.

Nous sommes au milieu de ces fabuleux artistes John, Paul, George et Ringo, nous les écoutons blaguer entre eux, nous vivons avec eux leurs colères et leurs tristesses et cet incroyable élan d’optimisme de croire en leur musique.

J’étais partie en vacance au bord de la mer avec le second livre d’Éric Trudel sur l’histoire romancée des Beatles. Une bonne brique comme je les aime. Pour une semaine, je n’avais apporté que ce livre.

Ce qui est le plus intéressant dans ce livre c’est qu’il est constitué presque entièrement de dialogues. Ce qui est fait une histoire grandement vivante. On ne se fait pas raconter l’histoire, on la vit avec eux.

Éric Trudel est un auteur qui possède le rare talent de reconstituer des faits, des vérités avec des émotions en plus. Ne vous y trompez pas, écrire sur Les Beatles est un sujet difficile. Quoi dire de plus que les autres auteurs n’ont pas déjà dit? Comment ne pas répéter l’histoire? C’est ce qu’Éric Trudel arrive à faire avec brio. Bravo à cet auteur doué et longue vie à cette merveilleuse série sur nos Beatles adorés.

Pour les Beatles le succès n’a été ni facile ni immédiat. Comme beaucoup d’auteurs-compositeurs-interprètes, la réussite est le fruit d’un travail acharné et d’une volonté de sortir du troupeau.

L’auteur Éric Trudel nous dévoile la face cachée du groupe mystique. Nous pénétrons dans leur intimité, leurs relations avec leur famille, leur gérant et leur petite amie.

John se marie en secret car sa copine est enceinte, Paul rompt avec sa fiancée, le meilleur ami de John meurt d’un anévrisme au cerveau, sont autant d’événements dramatiques que l’on retrouve dans ce tome II.

À la fin du livre, Les Beatles ne sont toujours pas un groupe très connu. Mais le « sommet des sommets » ils y croient et nous partageons cet espoir avec eux. J’ai très hâte de lire le troisième livre.


Andrée Décarie

Liens:
Les Beatles, un roman 1960-1962 par Éric Trudel
Les Éditeurs Réunis

Laisser un commentaire