Là où critique et respect se rencontrent

Auteur(es): Lynda Dallaire


Don d’organes : cœur de mère

Élie-Rose vit dans un petit 3 pièces et demi en banlieue de Québec. C’est une jeune femme à l’esprit indépendant et attachant. Elle adore la vie mais son cœur est malade. Une malformation cardiaque la pousse à changer d’emplois souvent et la retient dans ses élans de vie.

Mais la chance semble enfin lui sourire. Elle déniche un emploi enviable dans le monde du dessin de mode avec en prime une patronne compréhensive et humaine. Mais elle sait que sa vie est en sursis. Son cœur a une date d’expiration trop rapprochée. Élie-Rose commence à désespérer.

Et puis elle reçoit un appel sur le téléavestisseur qu’elle porte constamment sur elle.

Luc Grondin perd sa femme dans un accident d’automobile un doux soir de juillet. Mais la connaissait-elle vraiment ? Tout en lui disant adieu sur son lit d’hôpital, il apprend que Jeanne, sa femme depuis 29 ans, avait signé sa carte pour le don d’organes. Mais ce n’est pas la seule surprise que Jeanne avait caché à sa famille.

Adolescente, Jeanne avait accouché d’une enfant, fruit d’une relation amoureuse avec un homme marié qui en rejetait la paternité. En 1965 il était courant de donner en adoption un enfant illégitime.

Mais 30 ans plus tard, dans le plus grand secret, Jeanne avait fait des recherches afin de retrouver sa fille et avait finalement obtenu une adresse. Cependant Jeanne n’avait pas eu la chance de prendre contact avec elle, la mort l’avait frappé avant.

Mais il semble que Jeanne n’avait pas renoncé pour autant à prendre contact avec sa fille. Et elle va faire beaucoup plus, elle va lui sauver la vie.

L’auteure Lynda Dallaire nous amène dans les couloirs des intervenants de la transplantation d’organes. Je me suis même demandé si l’auteure n’avait pas fait un clin d’œil aux lecteurs en nommant un de ses personnages du nom de Grondin. Car dans la réalité le Dr. Grondin a été le premier à effectuer une transplantation cardiaque au Canada. Ce roman nous émeut par son humanisme. Les indices qui réuniront la mère et la fille sont intelligents et bien placés dans l’histoire.


Andrée Décarie

Liens:
Don d’organes : cœur de mère par Lynda Dallaire
Éditions Papier Plume

Laisser un commentaire