Là où critique et respect se rencontrent

Auteur(es): Carl Rocheleau


Cobayes T.4 – Benoit

Benoit aimerait tourner son propre film. Il n’y a que deux problèmes: le premier, il est fauché. Le second… il est légèrement atteint de dépendance affective. Rien de grave cependant, ce n’est pas parce qu’il abandonnerait absolument tout pour passer chaque minute de sa vie auprès de Mini qu’il faudrait s’inquiéter. Après tout… même s’il ne la connaît que depuis peu, il l’aime à mourir.

Tout va pour le mieux, Mini est une chouette fille qui l’accueille dans son appartement. En plus, les tests cliniques avec AlphaLab lui rapportent une belle somme d’argent, en plus de lui donner beaucoup, vraiment beaucoup d’imagination. D’excellentes idées pour des scénarios de tueries, de sang qui gicle, de chair déchirée. Mais ce ne sont que des idées… pour le moment!

Carl Rocheleau, avec le quatrième tome de Cobayes, a repris le flambeau de l’horreur. Je dois avouer… c’est ce que j’espérais. Avec ce roman, nous pouvons même découvrir qu’AlphaLab possède des racines s’étirant plus loin que la seule clinique à proximité des cobayes de cette série. Une succursale, en Malaisie, révèle l’étendue du complot.

L’écriture est fluide et accessible. L’aspect psychologique est bien traité. Il est particulièrement intéressant de voir comment l’aspect « scénario de film d’horreur » permet au personnage de se contrôler pendant un certain temps. « Il note des idées… il n’y a rien de mal à ça! » Le personnage secondaire, Mini, est attachante… à sa façon. Un peu bizarre dans sa tête, mais c’est parfait ainsi. Tout en subtilité, elle ajoute juste ce qu’il faut pour donner un frisson dans le dos.

Bravo pour votre récit, monsieur Rocheleau!


Alain Lafond

Liens:
Cobayes T.4 – Benoit par Carl Rocheleau
Les Éditions de Mortagne

Une réponse à Cobayes T.4 – Benoit

  • Merci pour cette critique (elle vient de m’être partagée…). J’ai voulu créer des personnages marquants par leurs comportements et leur psychologie, alors je suis content d’avoir bien fait mon travail 🙂

Laisser un commentaire