Là où critique et respect se rencontrent


« La neige commençait à tomber. Le sol et les arbres tout blancs formaient le décor parfait pour l’arrivée prochaine de Noël. Comme chaque année, en ce 1er décembre, le petit Nicolas allait décorer l’arbre de Noël. Il adorait Noël, plus que toutes [Afficher la suite...]

  « Une ville hantée par les plaies profondes d’un conflit aux échos persistants. Des dissensions entre la classe politique et des groupes de pression de jour en jour plus influents… Et un mage, lancé sur la piste d’un assassinat dont les [Afficher la suite...]

« Assassins, oui. Comme vous tous, comme tout le monde. Et hypocrites. Et lâches. Et envieux, débauchés, frustrés, égocentriques, vils, infâmes, assoiffés de pouvoir, d'argent et de luxure, couverts de vernis de la respectabilité pour mieux [Afficher la suite...]

« Le monde de Théïa est à feu et à sang. Sentant que le temps lui est désormais compté, l'Enchanteresse Rowenna de Sora décide de faire renaître un ancien ordre : celui des Guerriers de Lumière. Apprivoisant encore leurs nouveaux pouvoirs, et [Afficher la suite...]

« Une femme coupable d'un crime dont elle n'a plus souvenir. Une évasion vers une forêt où la noirceur ne vient jamais seule. La découverte d'un manoir abandonné aux secrets bien cachés. Des bougies qui s'éteignent, des ombres qui se lèvent, des [Afficher la suite...]

« Le problème, avec les livres, c’est qu’ils ne s’écrivent pas tout seuls. On les engendre en ployant sous le labeur, comme on dit, et ce à quoi ils mènent, on ne sait plus trop, d’autant que la plupart des projets d’écriture sombrent à l’état de [Afficher la suite...]

« Un écrivain dédoublé entre deux époques ne se sent bien dans aucune. Nous sommes à McGill en 1962 et en 2012, en même temps. Mais le problème est ailleurs: sur le campus, un psychiatre se livre à des expériences de déprogrammation sur ses [Afficher la suite...]

« Les biographes ont établi que le prolifique auteur de L’ouvreuse de cinéma, de Rentrer noirceur et de bien d’autres titres a eu recours, pendant pas moins de dix ans, à un assistant. Quel a été le rôle exact de cet assistant dans l’écriture des [Afficher la suite...]

« Agenouillé auprès d’Alezéa, il glissa une main autour de son cou, ses doigts défilant sur sa peau interdite alors que son autre main enroulait les mèches de ses longs cheveux rabougris. Il s'approcha plus près, son menton désormais appuyé contre [Afficher la suite...]

« Dans le demi-jour, tu t’escamotais, tu disparaissais un peu plus, tu te reposais, ton barda d’esclave derrière toi. Tu étais tranquille, débarrassée, légère, offerte au bienheureux assombrissement des choses. Je sais bien que tu n’aimes pas ce que [Afficher la suite...]

« Aux belles heures de sa bibliothèque, le Mont-Saint-Michel était connu comme la Cité des livres. C’est là, entre les murs gris de l’abbaye, que trouva refuge, au quinzième siècle, un peintre hanté par le souvenir de celle qu’il aimait. C’est là, [Afficher la suite...]

« Il y a 100 ans, les Canadiens remportaient la toute première coupe Stanley de leur histoire. Vingt-trois autres conquêtes ont suivi, faisant du Tricolore l’équipe la plus couronnée de toutes. » L’ouvrage de Léandre Normand et de Pierre Bruneau [Afficher la suite...]

« Très au fait du trouble qui m’habite, il se penche à mon oreille et me souffle: « Tu aimes les paris? » Intriguée, je hoche la tête pour lui répondre par l’affirmative. Il reprend: « Je gage deux laissez-passer pour le off-Jazz que tu auras joui [Afficher la suite...]

« Nous sommes quelques personnes qui possédons un don. Nous sommes des voyageurs de la nuit, des dreamwalkers. Aussi incroyable que cela puisse paraître, nous avons la capacité de nous infiltrer dans les rêves des gens et d’interagir avec leur [Afficher la suite...]

« Je suis diagnostiqué, comme ça, en quelques secondes : dépressif profond ; risques suicidaires. Après l’urgence, on m’admet parmi les patients du département de psychiatrie pour un temps indéterminé. […] Je pense toujours à Marie-Hélène. Je ne [Afficher la suite...]